European Commission chief Jean-Claude Juncker gestures during a joint press conference following his meeting with the President of the European Parliament, the President of the European Council and the Dutch Prime Minister at the EU Headquarters in Brussels on June 24, 2016.
 

Lors d'une interview à la télévision allemande vendredi, le président de la Commission européenne n'a pas mâché ses mots, au lendemain du vote britannique en faveur du Brexit.

Votre opinion

Postez un commentaire

8 opinions
  • librepenseur
    librepenseur     

    Calme toi le non elu. La GB, c' une democratie c'est pas comme ton systeme

  • Facebook-10154316252656457
    Facebook-10154316252656457     

    Et il a raison.

    Ce n'est pas l'Europe qui est malade, mais le modèle démocratique ultra-libéral vers lequel Londres n'a cessé de nous entrainer.
    Les maîtres-chanteurs qui nous ont imposé leur doctrine en pressant Bruxelles par la main droite tout en nous pillant avec la City leur main gauche viennent d'être punis !

    Ce Brexit est désormais l'opportunité inespérée pour reprendre la construction d'une Europe plus forte et plus juste. Que nos élites le fassent savoir haut et fort, et vite : les tentations populistes seront peut-être encore jugulées.

    Sinon, les Anglais n'auront pris qu'un peu d'avance, et le grand pillage pourra continuer, avec les experts en détournements massifs vers offshores variés et de premier choix.

  • grognon
    grognon     

    Junker et sa tribu de commissaires européens sont responsables de ce fiasco. C'est normal n'ayant aucune légitimité démocratique. Quoi qu'il en soit, l'Angleterre reste en Europe (l'ile ne va pas dériver demain vers un autre continent !), on continuera à échanger avec elle, la vie continue ... et les pleureuses de l'UE ... de pleurer.

  • Zoé
    Zoé     

    oups

  • ELIAS
    ELIAS     

    Et ça se dit démocrate !!!

  • ELIAS
    ELIAS     

    Et ça se dit démocrate !!!

  • ELIAS
    ELIAS     

    Et ça se dit démocrate !!!

  • sonntag
    sonntag     

    ça va se terminer par une mise à la porte de la GB

Votre réponse
Postez un commentaire