Mohammad al-Haj Ali (gauche) et son frère Omar (droite) étaient arrivés de Syrie il y a trois ans.  Seul Omar a survécu à l'incendie de la Grenfell Tower.
 

Alors que les secours craignent un très lourd bilan après le gigantesque incendie qui a détruit une tour de logements sociaux du centre de Londres, mercredi, le nom et le visage d'une première victime sont désormais connus. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • RB12
    RB12     

    Encore plus meurtrier que le NHS à Londres, il y a les HLM. En effet il aurait dû rester en Syrie, mais bon il ne pouvait pas savoir. De l'extérieur, l'Angleterre semble être un pays civilisé.

Votre réponse
Postez un commentaire