Lisa Borders, PDG de Times-Up  lors d'une conférence en novembre 2018 à New York.
 

Lisa Borders était la première PDG du mouvement Time's up, l'organisation née à la suite du scandale de harcèlement et d'agressions sexuelles qui auraient été perpétrées par le producteur de cinéma américain Harvey Weinstein. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire