BFMTV

La NASA dément la rumeur absurde d'une colonie d'enfants esclaves sexuels sur Mars

Alex Jones, animateur américain conspirationniste.

Alex Jones, animateur américain conspirationniste. - Capture d'écran YouTube d'une interveiw de NBC.

Ce jeudi, l'animateur d'un programme conspirationniste retransmis par de nombreuses stations de radio américaines a reçu un homme qui prétendait que des enfants étaient enlevés pour être envoyés sur Mars, réduits en esclavage sexuel et tués. De peur que la rumeur ne prenne, la NASA a démenti auprès de médias.

Pourtant coutumier du fait, la rumeur qu'a répandue ce jeudi l'animateur américain Alex Jones à travers son émission le "Alex Jones Show" a atteint un summum d'absurdité. Toutefois, de peur que l'ineptie ne prenne dans les marges de l'opinion, la NASA a préféré la démentir dans les médias américains, a noté ce vendredi Le Parisien. Au cours de ce programme radiodiffusé et relayé sur internet, sorte de vitrine du site classé à l'extrême-droite et propagateur de fausses informations Infowars, Alex Jones a reçu un certain Robert David Steele. Ce dernier, se présentant comme un ancien agent secret, a alors prétendu: “Nous croyons véritablement qu'il existe une colonie sur Mars composée d'enfants, kidnappés et envoyés sur Mars via un voyage de 20 ans. Une fois sur place, ils n'ont pas d'autre possibilité que de servir comme esclaves". L'homme a ensuite assuré que cet asservissement était d'ordre sexuel. 

Il a ajouté que le sang de ces "esclaves sexuels sur Mars" était prélevé avant d'enchaîner: "On les tue également afin de récolter la moelle de leurs os ainsi que des parties de leur corps". Loin de mettre fin aux élucubrations de son invité, Alex Jones a renchéri, sans étayer ses dires: "Ecoutez, je sais que 90% des missions de la NASA sont secrètes et ce sont des ingénieurs de haut niveau, un niveau que vous ne pouvez imaginer, qui me l'ont raconté. Il se passe tellement de choses". 

Un programme diffusé par 118 stations

Confronté à ces bruits, l'organisme de recherches spatiales n'a pris aucun risque. Guy Webster, porte-parole des opérations sur Mars pour la NASA, a déclaré au site d'information américain The Daily Beast: "Il n'y a pas d'êtres humains sur Mars. Il y a des astromobiles sur Mars. Une rumeur circulait la semaine dernière disant qu'il n'y en avait pas, pourtant elles y sont. Mais non, il n'y a pas d'êtres humains". Le scientifique a ironisé: "Tiens, une rumeur stupide sur internet? Maintenant, c'est une information!"

Le "Alex Jones Show" peut se prévaloir d'une influence certaine. Il est diffusé par 118 stations de radio à travers le territoire des Etats-Unis. La chaîne YouTube du présentateur compte plus de deux millions d'abonnés. 

Robin Verner