Un lit sur lequel on administre l'injection létale aux condamnés à mort, à Huntsville, au Texas (photo d'illustration)
 

Amnesty international salue une baisse de 37% du nombre d'exécutions dans le monde. Ce chiffre ne prend toutefois pas en compte la Chine, qui cultive le secret absolu sur le sujet.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
Votre réponse
Postez un commentaire