Wa Lone et Kyaw Soe Oo après leur libération à Yangon en Birmanie le 7 mai 2019.
 

Wa Lone et Kyaw Soe Oo ont bénéficié d'une amnistie présidentielle et ont été libérés ce mardi. Les deux journalistes avaient été condamnés à sept ans de prison alors qu'ils enquêtaient sur un massacre de musulmans rohingyas.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire