BFMTV

L'ONU accuse la coalition arabe d'être responsable du raid aérien au Yémen

L'ONU a accusé vendredi la coalition arabe menée par l'Arabie saoudite d'être responsable d'une frappe aérienne contre des civils cette semaine au Yémen

L'ONU a accusé vendredi la coalition arabe menée par l'Arabie saoudite d'être responsable d'une frappe aérienne contre des civils cette semaine au Yémen - Ahmad AL-BASHA, AFP/Archives

Une vingtaine de civils sont morts suite à une frappe aérienne à l'initiative de la coalition arabe, d'après le Haut-Commissariat aux droits de l'Homme de l'ONU.

L'ONU a accusé vendredi la coalition arabe menée par l'Arabie saoudite d'être responsable d'une frappe aérienne contre des civils cette semaine au Yémen, en soulignant qu'il n'y avait pas d'objectifs militaires dans la région visée.

Trois familles réfugiées dans des huttes

Une vingtaine de civils ont trouvé la mort dans un camp de déplacés dans le sud-ouest du Yémen aux mains des rebelles chiites Houthis.

Le Haut-Commissariat aux droits de l'Homme de l'ONU, qui estime lui à 18 le nombre de morts, a indiqué que les frappes ont touché trois familles réfugiées dans des huttes après avoir dû quitter leur foyer il y a trois mois en raison des combats.

Dans un communiqué, il a affirmé que l'attaque avait été menée par les "Forces de coalition arabes", alliance dirigée par l'armée saoudienne pour lutter contre les rebelles chiites et soutenir le gouvernement reconnu par la communauté internationale.

"Il ne semble pas y avoir un quelconque objectif militaire à proximité immédiate des maisons détruites", a ajouté le Haut-Commissariat.

Les civils constituent plus de la moitié des 8.000 morts du conflit depuis l'intervention arabe, selon l'ONU.

C.Br. avec AFP