Des combattants de l'organisation terroriste Daesh.
 

Les soldats et les rebelles syriens soutenus par les Etats-Unis cherchent à reprendre des mains des jihadistes la petite ville de Dabiq. Si ce bourg de moins de 4.000 habitants ne présente que peu d'intérêt militaire, le groupe terroriste est néanmoins prêt à tout pour le défendre: pour lui, il s'agit du lieu qui leur ouvrira la voix vers Constantinople.

Votre opinion

Postez un commentaire