(Photo d'illustration)
 

Après le Japon, la Corée du Sud, Taïwan et la Tanzanie, l'Italie envisage d'adopter un congé pour les femmes souffrant de règles douloureuses. Une proposition de loi qui divise.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
Votre réponse
Postez un commentaire