Le président iranien Hassan Rohani lors d'une conférence de presse à Téhéran, le 13 juin 2015
 

L'Iran a condamné jeudi 28 juillet l'assassinat du prêtre Jacques Hamel en faisant le parallèle avec la décapitation d'un enfant en Syrie par des rebelles islamistes à la mi-juillet.

Votre opinion

Postez un commentaire