BFMTV

L'ESSENTIEL - Sommet de l'Otan et match France-Espagne

Table où siègeront les différents représentants de l'Otan, au Celtic Manor Hotel de Newport, au Royaume-Uni.

Table où siègeront les différents représentants de l'Otan, au Celtic Manor Hotel de Newport, au Royaume-Uni. - Leon Neal - AFP

Pour assurer à la machine à café dès votre arrivée au bureau, BFMTV.com a sélectionné les infos dont vous allez entendre parler ce jeudi 4 septembre.

> La crise ukrainienne au menu de l'Otan

Les dirigeants des pays de l'Otan se retrouvent à Newport, au Royaume-Uni, pour un sommet de deux jours dominé par la crise ukrainienne. L'Alliance atlantique, qui accuse la Russie d'être intervenue directement dans le conflit ukrainien aux côtés des rebelles, devrait notamment adopter un "plan de réactivité" lui permettant de mobiliser plus rapidement davantage de forces à ses frontières orientales.

> Un bracelet électronique pour Jérôme Kerviel?

La justice se prononce ce jeudi sur une demande de remise en liberté sous bracelet électronique de Jérôme Kerviel. L'ex-trader a été condamné à cinq ans de prison, dont trois ferme, pour avoir causé une perte de 4,9 milliards à la Société générale.

> Royal vs. Trierweiler

La ministre de l'Ecologie Ségolène Royal est l'invitée de Jean-Jacques Bourdin ce jeudi matin à 8h35 sur BFMTV et RMC. Elle devrait notamment réagir à chaud sur la parution ce jeudi de Merci pour le moment, le livre-confession de Valérie Trierweiler, dans lequel l'autre "ex" du président François Hollande règle ses comptes.

> Les Bleus rechaussent les crampons

D'un côté, des Bleus qui veulent prolonger l'élan du Mondial, de l'autre une Roja qui redémarre à zéro après son humiliation au Brésil: le premier amical de l'Equipe de France après la Coupe du Monde, ce jeudi soir à 21 heures face à l'Espagne, s'annonce alléchant. Côté feuille de match, Didier Deschamps a aligné l'essentiel de son groupe prometteur du Mondial.

> Réunion scrutée à la BCE

La réunion de la Banque centrale européenne, ce jeudi, est très attendue. Depuis le discours de Mario Draghi, le président de l'institution monétaire, à Jackson Hole, de nombreux observateurs espèrent un infléchissement encore plus important de sa politique monétaire. Les anticipations d'inflation à moyen terme commencent à décrocher et la menace d'une déflation, jusqu'ici réfutée par la BCE, se fait plus concrète.

M. T. avec D. L.