Rudy Giuliani, l'avocat de Donald Trump, en 2016.
 

L'avocat de Donald Trump, Rudy Giuliani, soutient que Kim Jong-un a supplié "à genoux" pour qu'un sommet avec le président américain ait lieu, rapporte le Wall Street Journal.

Votre opinion

Postez un commentaire