× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Mis à jour le
L'Australie s'apprête à éliminer deux millions de chats errants.
 

La nouvelle a de quoi faire frémir les amis des félins. Le gouvernement australien a décidé d'éliminer 2 millions de chats errants d'ici à 2020.

Votre opinion

Postez un commentaire

6 opinions
  • MOA01
    MOA01     

    Il y a 50 ans environ, les australiens avaient décidé d’exterminer les lapins… cela s’est transformé en une catastrophe appelée la myxomatose !!!!

  • poivinne
    poivinne     

    Facile et rapide :
    1 le pays est grand
    2 un couple de chat abandonnés et un plus tard c'est au minimum 40 chats abandonnés. Les chattes sauvages ont plus de petits en moyenne 10 contre 4 pour une chatte domestique. reproduction moyenne à partir de 6 mois (entre 4 et 12 mois selon le chat) une portée tous les 4 mois.
    Faites le calcul ...............
    L’Australie a eu un problème similaire au 19ème siècle avec les lapins apportés d'Angleterre et les renards : aucun prédateurs naturels parmi les espèces autochtone.

  • Stenka Razine
    Stenka Razine     

    Il n'est pas question du massacre d'une espèce comme sous entendu dans votre conclusion mais bien d'un rééquilibrage des forces en présence. Soyez attentif à votre syntaxe...

  • beckmania
    beckmania     

    Comment peut-il y avoir 20 millions de chats abandonnés?
    comment ils les ont recensés?

    Grincheux
    Grincheux      (réponse à beckmania)

    ils ont compté les pattes et après on divise par 4 !!!

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    "Pas sûr que les défenseurs des animaux voient d'un bon oeil le sauvetage d'une espèce par le massacre d'une autre."
    Ah bon, on fait comment d'habitude ?
    On prélève les moustiques tigres et on les relâche un peu plus loin dans la nature ?

  • Boz Ramboz
    Boz Ramboz     

    Décision logique, en espérant quand même que cela ne fera pas les affaires des rats et souris comme il y'a quelques années où ces dernières ont carrément déferlé par millions dans le pays.

Votre réponse
Postez un commentaire