Mis à jour le
La police australienne se met en place le 18 septembre 2014 pour la plus vaste opération antiterroriste organisée dans ce pays.
 

Un coup de filet policier a permis d'arrêter une quinzaine de personnes soupçonnées de fomenter des attentats au nom de Daesh (acronyme de l'Etat islamique en arabe). Les terroristes présumés projetaient notamment de "sélectionner des gens au hasard" afin de les décapiter et de filmer ces exécutions.

Votre opinion

Postez un commentaire

2 opinions
  • ANSALDO
    ANSALDO     

    Pourriez-vous les appeler normalement c'est-à-dire l’État ISLAMIQUE ? Daesh n’est pas Français et juste un mot pour ne pas prononcer ISLAMIQUE.

  • wpjo
    wpjo     

    Et vous avez oublié d'écrire, pas seulement du matériel, mais aussi, --pour les djihadistes le point le plus important-- un fort contingent d'hommes au moyen-Orient.

Votre réponse
Postez un commentaire