Le général Ahmed Gaïd Salah et Abdelaziz Bouteflika le 11 mars dernier.
 

Plus d'un mois après le début des manifestations, le chef d'état-major de l'armée algérienne a demandé à ce que le président Abdelaziz Bouteflika soit déclaré inapte à exercer le pouvoir. Comment interpréter cette manoeuvre politique du général Ahmed Gaïd Salah, fidèle des fidèles du président algérien?

Votre opinion

Postez un commentaire