Le ministre de l'Intérieur saoudien, le prince Abdel Aziz ben Saud ben Nayef, à Ryad le 19 mai 2015.
 

Riyad dément catégoriquement avoir intenté à la vie du journaliste dissident. Tandis que les Turcs affirment détenir les preuves audio et vidéo d'un assassinat.

Votre opinion

Postez un commentaire