François Hollande et le prince héritier d’Arabie saoudite Mohammed bin Nayef, sur le perron de l’Elysée. AFP / STEPHANE DE SAKUTIN
 

L'Arabie Saoudite a vivement dénoncé mercredi 27 juillet l'attaque contre une église en France au cours de laquelle un prêtre a été égorgé et qui a été revendiquée par le groupe jihadiste Etat islamique (EI).

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
Votre réponse
Postez un commentaire