Oskar Gröning lors de son procès à Lueneburg, en Allemagne, le 15 juillet 2017
 

Condamné à quatre ans de prison pour "complicité" dans l'envoi de 300.000 juifs hongrois à Auschwitz, Oskar Gröning avait déposé un ultime recours fin novembre, en raison de son état de santé. La Cour constitutionnelle allemande a finalement confirmé son aptitude à purger sa peine.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Arthur75000
    Arthur75000     

    Ave Noel qui vient de passer par là, la clémence aurait pu être de mise. Certains ont la dent dure.

  • benpardi!
    benpardi!     

    "Au nom de son droit fondamental à la vie"...y'en a qui ne manquent pas d'air !

  • SuperPlus
    SuperPlus     

    Mieux vaut tard que jamais…

Votre réponse
Postez un commentaire