Syrie
 

Six ans après que deux reporters ont été tués à Homs, leurs proches demandent à la justice française de poursuivre les dignitaires syriens responsables de cette attaque "ciblée" visant à "dissuader les médias internationaux" de venir en zone rebelle.

Votre opinion

Postez un commentaire