× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Mis à jour le
Un membre du GIGN lors d'une séance d'entraînement, en janvier 2011. (photo d'illustration)
 

Face aux menaces d’attentats qui pèsent sur les Jeux olympiques, la ministre des Sports a annoncé ce jeudi que des membres des forces spéciales de la gendarmerie et de la police accompagneront les athlètes.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • daddy
    daddy     

    Vive les impôts.

  • HeyBaal
    HeyBaal     

    J'aimerais que tout soit également mis en oeuvre pour assurer la sécurité des simples citoyens ... Pourquoi faire tant de foin pour envoyer des types armés et à même de faire feu quand c'est pour râler quand des maires arment leurs policiers municipaux ou que de simples citoyens veulent accéder à l'acquisition et à la possession ? On avait pas vu autant de clivage depuis l'arrivée au pouvoir du président de tous les Français, ancien chef des défenseurs autoproclamés de l'égalité.

  • felicie
    felicie     

    C'est pour les empêcher, une fois sur place, de demander l'asile politique à la Russie ?

  • montagne31
    montagne31     

    c'est plus du sport, on devrait annuler ça nous couterait moins cher

Votre réponse
Postez un commentaire