Un soldat israélien inspecte une voiture à Jérusalem après une attaque en mars 2016 (image d'illustration)
 

Votre opinion

Postez un commentaire