école de médecine japon, notes des femmes abaissées
 

Considérant que les femmes ont plus de chances de ne pas continuer leur carrière une fois mères, l'école abaissait leurs notes aux tests d'entrée pour limiter leur nombre à 30% de l'effectif. Les responsables de l'établissement ont reconnu cette pratique et s'en sont excusés publiquement.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire