koya
 

Un moine bouddhiste japonais a porté plainte à la fin du mois d'avril contre celui qui gérait le temple auquel il était affecté. Il dit avoir été accablé de travail et parle de salaires non versés. 

Votre opinion

Postez un commentaire