Le chef du gouvernement italien, Matteo Renzi, a annoncé sa démission dimanche 4 décembre 2016
 

Les Italiens ont rejeté massivement le projet de réforme constitutionnelle proposé par Matteo Renzi lors du référendum qui se tenait dans le pays dimanche. Un "non" qui ouvre une période d'incertitude dans la péninsule.

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • vanda100
    vanda100     

    Au référendum, on vote en général pour ou contre celui qui en a pris l'initiative, pas sur la question indiquée. Matteo Renzi le sait comme tout le monde. Il voulait plus de confiance ou partir. Il a promis des choses irréalistes qu’il ne peut tenir. Il quitte le navire.C’est sûr que l’Italie gagnerait à avoir des gouvernements plus stables pour mener à bien des projets de redressement.

    Nous, en France, on gagnerait à supprimer la fonction présidentielle. Les présidents français finissent tous par passer leur temps à l’étranger, à décider des politiques internationales tout seuls... Ils échappent ainsi aux problèmes internes. C’est le 1er ministre qui devrait avoir le pouvoir sous le contrôle de l’assemblée...

  • sonntag67
    sonntag67     

    en définitive, il ne se passera rien, le pépé grillé reste out !!!

  • grincheux007
    grincheux007     

    L'UE perd un de ses meilleurs supporters. Ce n'est que le début.

Votre réponse
Postez un commentaire