Drapeau de Daesh (illustration) - A
 

En quatre jours, sept jihadistes français ayant rejoint l'organisation terroriste Daesh ont été condamnés à la peine capitale. Ils disposent de 30 jours pour faire appel de cette sentence. La France assure "multiplier les démarches pour éviter la peine de mort" à ces ressortissants.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire