× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Des enfants remplissent d'eau des jerricans dans le camp de Hammam al-Alil, le 18 mars 2017 en Irak
 

Le calvaire des habitants libérés de Daesh par l'armée irakienne aux alentours de Mossoul, n'est pas fini. Ils font face à une pénurie d'eau potable. Certains rechignent à faire leur retour à Mossoul-ouest libéré, faute d'accès à l'eau.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire