Donald Trump lors d'un meeting dans l'Indiana, le 30 août 2018.
 

Sous pression, le président américain a trouvé un nouveau moyen de taper sur l'enquête sur l'ingérence russe dans la campagne de 2016, qui se précise dangereusement.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire