BFMTV

Indonésie: un Britannique et un Australien jugés à Bali pour possession de drogue

Un joint, image d'illustration.

Un joint, image d'illustration. - Kenzo Tribouillard - AFP

Un australien et un britannique sont jugés pour possession de drogue à Bali en Indonésie, après avoir été arrêtés en possession de quelques grammes de haschich.

Un Britannique et un Australien sont jugés depuis jeudi par un tribunal de Bali pour possession de quelques grammes de haschich, un délit pour lequel ils encourent une lourde peine de prison en Indonésie.

L'ancien journaliste britannique David Fox et l'Australien Giuseppe Serafino avaient été arrêtés en octobre à Bali, île la plus touristique d'Indonésie, où les interpellations pour des affaires de stupéfiants sont très fréquentes.

Quelques grammes de haschich seulement

Au cours d'une perquisition dans la maison de Giuseppe Serafino, à la suite d'un renseignement d'habitants de l'île, la police avait saisi sept grammes de haschich. L'Australien, âgé de 48 ans, avait alors mis en cause David Fox, 55 ans, arrêté à son tour avec dix grammes de résine de cannabis dans une poche.

"Après interrogatoire, le prévenu a reconnu avoir été en possession de drogue achetée auprès d'une tierce personne, pour sa propre consommation", a déclaré le procureur, Eravati Susina, au premier jour du procès.

Législation anti-drogue très sévère

David Fox, qui a couvert des conflits et catastrophes naturelles à travers le monde, avait déclaré aux enquêteurs qu'il consommait de la résine de cannabis depuis des années pour lutter contre le trouble de stress post-traumatique.

Guiseppe Serafino avait affirmé pour sa part consommer de la drogue pour soigner un cancer. Les deux prévenus risquent plusieurs années de prison mais échapperont à la peine de mort compte tenu des faibles quantités de cette drogue douce.

L'Indonésie est un pays d'Asie du Sud-Est dont la législation anti-drogue est l'une des plus sévères au monde. Des dizaines de condamnés à la peine capitale pour trafic de drogue, parmi lesquels le Français Serge Atlaoui, sont dans le couloir de la mort.

G.D. avec AFP