× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
000_1MC8W2.jpg
 

Le campus, qui est bloqué depuis mardi, a été le théâtre d'affrontements toute la nuit, alors qu'un appel à "défendre la PolyU" a été lancé. Des manifestants tentant de quitter les lieux ont parfois été accueillis par des gaz lacrymogènes et ont été obligés de retourner dans l'université.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire