Hillary Clinton speaks to supporters on a last day of California campaigning on June 6, 2016 in Lynwood, California, where she spoke to supporters at Plaza Mexico.  FREDERIC J. BROWN / AFP
 

Le FBI a recommandé mardi de ne pas poursuivre Hillary Clinton pour l'utilisation de courriels sur un serveur privé. Un soulagement pour la candidate démocrate, au moment où elle recevait l'appui de Barack Obama. 

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Magistro
    Magistro     

    Blanchie ? Quelle imposture !
    N'importe quel autre politique, Trump en particuier, aurait été pendu dans l'heure.
    Cela montre que la sécurité, les lois....c'est surtout pour les ploucs comme nous.

Votre réponse
Postez un commentaire