Mis à jour le
Lloyd Blankfein, Chairman & CEO, Goldman Sachs (L) stands on stage with former US Secretary of State Hillary Clinton during the 2014 Clinton Global Initiative annual meeting in New York September 24, 2014. AFP PHOTO/STEPHEN CHERNIN
 

Hillary Clinton est en difficulté. Momentanément dans les sondages mais de façon peut-être plus profonde depuis que son adversaire Bernie Sanders a choisi de l'attaquer sur ses relations avec l'argent en général et Wall Street en particulier.

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • Zara
    Zara     

    Je suis de tt coeur avec Bernie, les américains auront d'autres occasions d élire une femme présidente mais JAMAIS plus un président qui n'est pas influencé par Wallstreet

  • Lebref
    Lebref     

    Si un véritable homme du Peuple comme Sanders devient président de la première puissance mondiale, c'est la politique mondiale qui changera positivement ! #FeelTheBern

  • Hamham
    Hamham     

    Le New Hampshire et les Etats voisins seront acquis à Mr Sanders pour les prochains caucus. Il peut créer la surprise pour l'investiture.

  • Mordicus
    Mordicus     

    Hillary Clinton et son "easy money"......elle a reçu 670.000 dollars de Goldman Sachs pour trois conférences de suite. ....cela fait plus de 220 000 dollars = 1 conference......Puis un "cadeau" de 20 millions de dollars de Wall Street.....ensuite elle accuse Poutine de "corruption" sans la moindre preuve. Et pour le Donbass......ça fait 2 ans qu'on attend des photos (au moins une seule photo...) de la présence de l' Armée russe en Ukraine en combat continuel contre Porcoshenko. La il n'y a pas des photos non plus. Tout comme l'accusation fausse des "armes de destruction massive en Irak"..... Un seul mot: DEGOUTANT !!!

Votre réponse
Postez un commentaire