Le président du conseil électoral provisoire Leopold Berlanger, à gauche
 

Votre opinion

Postez un commentaire