Le Premier ministre tunisien Habib Essid a affirmé vendredi à Paris que la situation était "maîtrisée" en Tunisie, où un couvre-feu a été décrété après plusieurs jours de contestation sociale - 22 janvier 2016
 

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A voir aussi

Contenus sponsorisés

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Rians83
    Rians83     

    Et après on critique la sois disante colonisation française. Et on préfère lui donner de l'argent au lieu de le réserver à notre peuple.
    Pendant ce temps des sdf meurent et des ministres occupent des logements sociaux

Votre réponse
Postez un commentaire