Le bateau de l'ONG néerlandaise "Women on Waves", au Guatemala.
 

L'ONG néerlandaise "Women on Waves" est surveillée par l'armée guatémaltèque depuis ce jeudi: elle souhaite aider les femmes à avorter. Une plainte a été déposée sur ordre du président Jimmy Morales. 

Votre opinion

Postez un commentaire