Luigi di Maio (gauche) et Matteo Salvini (droite) le 7 mai 2018 à Rome
 

Les deux dirigeants politiques italiens qui se sont alliés dirigent pour l'un un mouvement antisystème et pour l'autre une formation d'extrême-droite. 

Votre opinion

Postez un commentaire