Génocide au Rwanda: une note de la DGSE contredit la version française de l'attentat déclencheur

mémorial victimes du génocide rwanda
 

Une note des services français de 1994, déclassifiée en 2015, pointe deux "extrémistes hutus" comme responsables de l'assassinat du président rwandais Juvénal Habyarimana. L'attentat est considéré comme l'un des déclencheurs du génocide et empoisonne depuis plus de 20 ans les relations entre Kigali et Paris. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire