BFMTV
International

Fusillade dans un club LGBT du Colorado: deux hommes s'étant interposés face au tueur témoignent

Une fusillade dans un club LGBTQI+ fait cinq morts et 18 blessés à Colorado Springs aux Etats-Unis

Une fusillade dans un club LGBTQI+ fait cinq morts et 18 blessés à Colorado Springs aux Etats-Unis - Jason Connolly / AFP

Thomas James et Rich Fierro ont empêché le tireur de faire plus de victimes que les cinq personnes mortes dans un club LGBTQ, le 19 novembre dernier.

Des nouvelles des héros de la fusillade du Colorado. Avec courage, Thomas James et Rich Fierro ont empêché le tireur de faire plus de victimes que les cinq personnes mortes dans un club LGBT+, le 19 novembre dernier. Le premier a poussé un fusil hors de portée du tireur, tandis que le deuxième l'a frappé à plusieurs reprises, grâce à une arme de point, ont rapporté les autorités. Séparément, ils se sont exprimés sur cette soirée ayant viré au drame.

Thomas James, membre de l'US Navy, s'est exprimé dans un communiqué publié par le Centura Penrose Hospital de Colorado Springs, où il se remet de ses blessures. En référence à la communauté LGBT+, il "voulait simplement sauver la famille" qu'il avait trouvé. Ses propos ont été relayés par le Guardian.

"Si cela ne tenait qu'à moi, je protégerais tous ceux que je pourrais contre les actes de haine insensés dans le monde, mais je ne suis qu'une personne", a admis le héros. Heureusement, nous sommes une famille et la famille veille sur les autres."

"Je veux soutenir tous ceux qui ont connu la douleur et la perte qui ont été trop fréquentes ces dernières années", a déclaré Thomas James.

Et le soldat d'ajouter: "Mes pensées vont à ceux que nous avons perdus le 19 novembre, et à ceux qui se remettent encore de leurs blessures".

Thomas James a exhorté les jeunes membres de la communauté LGBT+ à être courageux. "Votre famille est là. Vous êtes aimés et appréciés. Alors quand vous sortez du placard, sortez en vous balançant", a-t-il conseillé.

"Tout le monde dans cette pièce était un héros"

Rich Fierro, vétéran de l'armée, s'est entretenu avec un journaliste de CNN samedi. "Je ne suis pas un héros", a-t-il assuré.

"Tout le monde dans cette pièce était un héros avec nous et tout le monde a une histoire de héros pour essayer de survivre", a-t-il jugé.

Toujours selon CNN, qui reprend les informations des autorités, le petit-ami de la fille de Rich Fierro ferait partie des personnes tuées lors de la fusillade.

Quant au suspect, Anderson Lee Aldrich, il a été maintenu en détention pour suspicion de meurtre, à la suite d'une première comparution le 23 novembre. Il n'a parlé que pour confirmer son nom et ses droits. Une date provisoire pour une nouvelle comparution a été fixée au 6 décembre.

L.B