BFMTV

Fusillade à Ottawa: le tireur, un Canadien de 32 ans

La police sur les lieux où un militaire a été tué, mercredi à Ottawa.

La police sur les lieux où un militaire a été tué, mercredi à Ottawa. - Lars Hagberg - AFP

Identifié comme Michael Zehaf-Bibeau, le tireur présumé qui a semé la panique à Ottawa, au Canada,  serait un Canadien de 32 ans. Il était déjà surveillé par les services de renseignement canadiens.

La question est sur toutes les lèvres à Ottawa, au Cananda: qui est l'auteur de la fusillade qui a semé un vent de panique dans toute la ville mercredi? Le tireur présumé s'appellerait Michael Zehaf-Bibeau.

Décrit par des témoins comme un homme portant les cheveux longs, un masque et un foulard qui lui recouvrait le visage, il n'aurait pas prononcé un mot devant les personnes qu'il a croisées.

Une photo de lui circule sur les réseaux sociaux. Si elle correspond à la description qu'en ont fait les témoins, elle n'a pas encore été authentifiée officiellement. La prudence reste de mise.

Canadien de 32 ans, il est de père lybien, et sa mère, canadienne, travaille aux services fédéraux d'immigration. Il s'est converti à l'islam et est considéré comme un "pratiquant radical", selon le quotidien québecois La Presse, qui ajoute qu'il serait dépendant à l'alcool et la drogue. L'homme était déjà dans la mire des services de sécurité avant la fusillade. Considéré comme un "voyageur à haut risque" par les services de renseignement, il s'était fait récemment confisquer son passeport.

Poursuivi pour possession de stupéfiants

Poursuivi pour possession de stupéfiants, Michael Zehaf-Bibeau aurait été condamné à deux ans de prison pour vol et possession d'armes en 2003, selon la chaîne canadienne CTV. Il serait également poursuivi pour possession de stupéfiants, près de Montréal et d'Ottawa.

Le profil de Michael Zehaf-Bibeau rappelle celui de l'homme qui a volontairement tué lundi avec sa voiture un militaire dans la banlieue de Montréal. Ce dernier, Martin Rouleau-Couture, un jeune homme converti à l'islam et proche des thèses du jihad, faisait partie des 90 Canadiens soupçonnés de vouloir fomenter des attentats dans le pays. Mais pour l'instant, aucune indication ne permet de relier l'acte de Michael Zehaf-Bibeau à un réseau terroriste, indique La Presse.

Michael Zehaf-Bibeau est suspecté d'avoir tué près du Parlement le caporal Nathan Cirillo, qui était en faction devant le monument aux morts d'Ottawa, a indiqué le ministre des Affaires étrangères John Baird.

A. K.