Barack Obama lors d'une conférence de presse, le 19 décembre 2014.
 

Les messages de soutien arrivent des Etats-Unis, d'Allemagne, de Turquie, de Grande-Bretagne... Les dirigeants politiques étrangers condamnent unanimement l'attaque contre Charlie Hebdo.