× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Double peine pour les jeunes déplacés de Fukushima, qui après le traumatisme initial, se voient ostracisés par une partie de la société.
 

Des années après, le quotidien de jeunes qui avaient été obligés de tout quitter après la catastrophe est très difficile. Insultés, ostracisés, violentés, les enfants sont discriminés par une partie de la société japonaise. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire