× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Devant l'entrée du siège du FMI, à Paris, le 16 mars 2017.
 

Selon les premiers éléments de l'enquête, un groupe d'anarchistes grecs, la "Conspiration des cellules de feu", pourrait se trouver derrière l'envoi d'un colis piégé au siège parisien du FMI, jeudi, qui a grièvement blessé une employé.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire