BFMTV

Finlande: le Premier ministre veut la fin de la coalition avec les eurosceptiques

-

- - Filippo MONTEFORTE / AFP

Le Premier ministre finlandais, le centriste Juha Sipilä, a annoncé lundi que son parti et ses alliés conservateurs souhaitaient la fin de la coalition gouvernementale avec les Vrais Finlandais (eurosceptiques). Cette annonce intervient alors que ces derniers ont élu un président déjà condamné pour des propos racistes, Jussi Halla-aho.

"Il n'existe pas de conditions permettant une poursuite de la coopération avec des Vrais Finlandais présidés par Halla-aho", a écrit sur Twitter Juha Sipilä, de même que son ministre de l'Intérieur conservateur Petteri Orpo, après une réunion des dirigeants et parlementaires centristes et conservateurs.

Amende pour incitation à la haine raciale

La forte popularité de Jussi Halla-aho au sein du parti n'est pas due à sa présence médiatique mais plutôt à son discours musclé contre l'immigration. Sur son blog, en 2008, il dénonçait l'islam et pointait du doigt la communauté somalienne, l'une des principales communautés étrangères de Finlande.

Ces écrits lui ont valu une amende pour incitation à la haine raciale et blasphème, dans une affaire qui est allée jusqu'à la Cour suprême en 2012. Jussi Halla-aho a plaidé non-coupable, soutenant qu'il avait simplement utilisé des exemples sarcastiques pour mettre en évidence un "deux poids deux mesures" pour ce qu'il est permis de publier ou non en Finlande.

Il a demandé plus tôt cette année que la Commission européenne pénalise les organisations civiques qui secourent les migrants de la noyade lorsque leur bateau chavire en Méditerranée.

E. H. avec AFP