Thomas Pesquet lors de son retour dans l'ISS
 

Votre opinion

Postez un commentaire