Donald Trump et Mahmoud Abbas, à Bethléem, en mai 2017.
 

Washington a dénoncé la "rhétorique haineuse" du président palestinien Mahmoud Abbas après que celui-ci a insulté de "fils de chien" l'ambassadeur américain en Israël. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire