× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER

Femmes, enfants et migrants sont les premières victimes du manque d'accès à l'eau potable, alerte l'ONU

Des enfants à Palu, en Indonésie, le 4 octobre 2018 (PHOTO D'ILLUSTRATION).
 

Dans un rapport publié ce mercredi, l'ONU rappelle que seules 3 personnes sur 10 ont accès à l'eau potable en sécurité. Les femmes, les enfants et les populations migrantes ont d'autant plus de difficulté à y avoir accès.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire