Photo d'archives prise le 4 novembre 2016 montrant un "like" de Facebook, à Menlo Park, en Californie
 

Soumis à une pression mondiale pour effacer les discours haineux, Facebook a exclu des dizaines d'internautes birmans ayant utilisé une insulte anti-musulmane.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Levl
    Levl     

    J'ai du mal à comprendre comment des gens peuvent décemment penser que Facebook peut modérer à la perfection tout ce qui est posté par les utilisateurs. Il y a beaucoup trop de données, ça ne peut pas être des humains qui analysent tout et cherchent les sens des phrases, y'a forcément des règles assez simples et automatiques qui ne couvrent pas tous les cas.
    Si les algorithmes étaient déjà capables d'analyser à la perfection le langage humain je peux vous assurer que ça se saurait et qu'il y en aurait partout ^^

Votre réponse
Postez un commentaire