Paul Golding (R) and Jayda Fransen (L), leaders of the far-right organisation Britain First talk during a march in central London on April 1, 2017.
 

Après plusieurs avertissements, le réseau social a supprimé les pages d'un groupuscule d'extrême droite britannique et de ses deux dirigeants. 

Votre opinion

Postez un commentaire