Une conseillère de Donald Trump défend l'idée de "faits alternatifs" pour comptabiliser la foule présente lors de la prestation de serment du nouveau président des Etats-Unis, vendredi dernier.
 

Pour leurs premiers jours à la tête des Etats-Unis, Donald Trump et son équipe ont poursuivi leur guerre contre les médias. Face aux informations des journalistes, une conseillère du nouveau président américain a présenté sa notion de "faits alternatifs". 

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • yanarf
    yanarf     

    les electeurs de Trump ne sont pas les "bobos" qui habitent en ville
    mais lui et son équipe sont trop b^te pour le comprendre
    comme notre Front national

Votre réponse
Postez un commentaire