BFMTV

Face à une blague de ses collègues, ce présentateur britannique menace de virer tout le monde

Piers Morgan le 17 mars 2016 à Londres

Piers Morgan le 17 mars 2016 à Londres - Leon Neal - AFP

Piers Morgan a fait l'objet d'une plaisanterie des employés de l'émission qu'il présente. Il a répondu en menaçant de quitter le programme, une réaction entre humour et vexation.

Une plaisanterie qui a mal tourné? Le présentateur de l'émission britannique Good Morning Britain Piers Morgan, visé par une publication humoristique de la chaîne et des employés, a menacé ce mercredi de licencier son équipe sur les réseaux sociaux.

Le programme britannique de la chaîne ITV a publié une vidéo sur Twitter à la mi-journée en vue des National Television Awards, une cérémonie qui récompense chaque année les meilleurs programmes TV du Royaume-Uni. Dans ce court clip humoristique, il dépeignent un présentateur tyrannique, avec des images d'employés désespérés: 

"Ces gens ont des enfants à nourrir et des factures à payer. Mais ils travaillent avec Piers Morgan", explique la voix-off. "Chaque jour est plus difficile que le précédent. Aidez-les à obtenir le National Television Award qu'ils méritent, et nominez-les pour la catégorie 'Meilleur programme diffusé en journée'."

Réponse musclée

La réaction du principal intéressé ne s'est pas faite attendre. Moins d'une heure plus tard, Piers Morgan a repartagé cette vidéo sur son propre compte Twitter, accompagnée du commentaire suivant: "Détendez-vous - faites encore des tweets comme celui-là et vous ne travaillerez plus avec moi quotidiennement."

Alors qu'un média tweetait sur ce qui semblait être une menace de démission, Piers Morgan a précisé: "Vous avez mal compris. Je voulais dire que tous ces petits traîtres qui ont pris part à la vidéo quitteraient Good Morning Britain".

On devine qu'il s'agit (probablement) d'une plaisanterie de l'animateur. Les internautes, en tout cas, l'ont pris au pied de la lettre. "Sans Piers Morgan vous ne gagneriez rien du tout", a tweeté un téléspectateur visiblement adepte de la présentation de l'animateur. D'autres, pensant que Piers Morgan menaçait de démissionner, ont décidé d'encourager la chaîne: "Faites plus de tweets s'il-vous-plaît, Good Morning Britain". 

B.P.