Mis à jour le
French President Emmanuel Macron (L) and Britain's Prime Minister Theresa May arrive to review an honour guard at the Royal Military Academy Sandhurst, west of London on January 18, 2018.
 

L'Elysée a déclaré ce jeudi matin qu'il n'y avait "pas d'autre explication plausible" qu'une responsabilité russe dans l'empoisonnement de Sergueï Skripal, le 4 mars dernier. Le Président a précisé que des mesures seraient prises "dans les prochains jours". 

Votre opinion

Postez un commentaire